Le dessin

Le dessin constitue l’apprentissage fondamental, le socle de base transversal à tous les autres enseignements. Outil d’analyse, de réflexion et de conception, il doit faire l’objet d’approches diversifiées.

Les objectifs

L’objectif de cet enseignement vise l’acquisition d’une aisance et d’une mobilité graphiques et plastiques permettant à l’élève de réfléchir par le croquis, le schéma et tous les états du dessin. Il s’agit de construire, de faire évoluer sa pensée ainsi que de la communiquer en cours de travail. Cet apprentissage doit pouvoir devenir un mode d’expression réflexe.

Les outils doivent faire l’objet de questionnements approfondis. Leurs potentialités techniques et expressives sont source de savoir.

Les types de notation (croquis rapides et prise de notes sur le vif ou, au contraire, observation lente et attentive, dessin de mémoire, dessin préparatoire, plan, schéma, etc.) constituent autant de moyens, d’une part, d’observer le monde et d’en traduire les qualités et les singularités, et, d’autre part, d’anticiper une production à venir.

Il s’agit de confronter l’élève à des expériences perceptives et matérielles multiples qui, parce qu’elles impliquent des opérations différentes, affinent peu à peu son regard et ses connaissances esthétiques. Chaque situation d’enseignement doit conduire l’élève à regarder avec acuité et intelligence toutes les situations visuelles pour comprendre plus finement ce qui s’est produit et ce qu’il produit.

Il doit être à même de sélectionner des données visuelles et réflexives pertinentes ainsi que de les donner à voir de manière variée, avec une intention définie. Il s’agit donc bien de mettre en relation constante l’intention (le dessein) et le choix du mode graphique ou d’un autre médium.

L’expérimentation des outils et médiums bidimensionnels et tridimensionnels est indispensable à la curiosité et à l’ouverture plastique de l’élève. Elle lui permet de mesurer les potentialités de chacun des médiums et, ainsi, de l’aider à engager de manière active et pertinente une démarche plastique. De l’approche de logiciels de traitement d’image à la pratique de la photographie, de la gravure, de la vidéo ou de l’installation in situ, entre autres, chaque outil ou mode d’expression incite l’élève à adapter au mieux ses savoirs aux contraintes de son questionnement. Si leur usage est expérimenté et développé tout particulièrement dans le cadre de l’enseignement de Pratique en arts visuels, leur apprentissage et leur appropriation feront l’objet de transferts dans le cadre de la démarche créative et plus largement lors de toute restitution visuelle dans chacun des enseignements.

Source : programme du bac STD2A

Publicités